RHINOPLASTY

La rhinoplastie est la cinquième chirurgie esthétique la plus demandée selon la Société espagnole de chirurgie plastique, reconstructive et esthétique.
SECPRE, la société espagnole de chirurgie plastique, reconstructive et esthétique.
. Cette intervention permet de remodeler le nez, d’améliorer ses proportions et l’harmonie de l’ensemble du visage. Bien qu’elle ne réponde pas toujours à des besoins esthétiques, la rhinoplastie peut également nous aider à corriger des altérations respiratoires ou ventilatoires secondaires dues à des causes héréditaires, à des accidents ou à des séquelles d’autres interventions chirurgicales antérieures.

 

Quels sont les aspects du nez qui peuvent être corrigés par la rhinoplastie ?

  1. La taille du nez par rapport aux autres structures du visage.
  2. La largeur de l’arête nasale.
  3. La taille et la position des narines (soit parce qu’elles sont excessivement grandes, larges, asymétriques ou mal positionnées).
  4. Le profil nasal, qui parfois, au lieu d’être droit, présente des bosses, des irrégularités ou des dépressions au niveau de l’arête nasale.
  5. L’extrémité, soit parce qu’elle est grande, bulbeuse, tombante, renversée ou crochue.
  6. Asymétries nasales. Il est important de garder à l’esprit que le visage de toute personne présente un certain degré d’asymétrie et que les résultats peuvent ne pas atteindre une symétrie parfaite, bien qu’un résultat harmonieux et proportionné soit toujours possible.

Déviation de la cloison nasale et rhinoplastie

En de nombreuses occasions, rhinoplastie est plus qu’une chirurgie esthétique qui améliore l’apparence de notre nez puisqu’elle apporte des améliorations fonctionnelles. Rhinoplastie améliore les obstructions des voies respiratoiressoit en rectifiant la cloison nasale, en traitant l’hypertrophie des cornets, etc.

Lorsque la rhinoplastie est pratiquée pour améliorer une obstruction des voies respiratoires, les structures nasales qui influenceront à la fois le flux d’air et la ventilation doivent être soigneusement évaluées. En général, La déviation de la cloison nasale est l’une des causes les plus fréquentes de troubles respiratoires, et sa correction s’effectue en ajustant les différentes structures nasales pour obtenir un meilleur alignement.Sa correction est obtenue en ajustant les différentes structures nasales jusqu’à l’obtention d’un meilleur alignement.

s3

La procédure chirurgicale d’une opération du nez

La rhinoplastie comprend les étapes suivantes :

Anesthésie

Des médicaments anesthésiques sont administrés pour maintenir le bien-être du patient pendant l'intervention chirurgicale. Les options comprennent la sédation intraveineuse ou l'anesthésie générale. Le chirurgien vous recommandera la meilleure option pour votre cas particulier.

Incision

La rhinoplastie peut être réalisée par voie fermée (les incisions sont dissimulées à l'intérieur du nez) ou par voie ouverte (une incision est pratiquée à travers la columelle, la fine bande de tissu qui sépare les deux narines). Grâce à ces incisions, les tissus mous qui recouvrent le nez sont délicatement séparés, ce qui permet d'accéder aux éléments structurels du nez qui feront l'objet de notre remodelage.

Remodelage de la structure nasale.

Selon le cas, une réduction ou une augmentation des structures nasales peut être nécessaire. Dans le cas d'un nez plus grand que la normale, des manœuvres de réduction seront effectuées en retirant de l'os ou du cartilage de la structure, tandis que dans le cas contraire, des techniques d'augmentation peuvent être nécessaires en ajoutant des greffes de cartilage provenant d'autres parties du corps. En général, le cartilage provient du septum ou de la cloison nasale, bien qu'il soit parfois nécessaire de prélever du cartilage de l'oreille ou, plus rarement, du cartilage costal. En revanche, de petites fractures des os du nez (ostéotomies externes) peuvent être nécessaires pour réduire la largeur au niveau de l'arête nasale. Il est parfois nécessaire de placer un support au niveau de la columelle (poteau cartilagineux ou jambe de force), et parfois de placer deux cartilages parallèles au septum pour maintenir la valve interne ouverte malgré le processus de cicatrisation (greffe d'écartement).

Correction de la déviation septale

Si le septum est dévié, il peut être redressé, ce qui permet de réduire les projections dans le nez et d'améliorer la respiration.

Fermeture de l'incision

Une fois que les structures sous-jacentes du nez ont été remodelées pour obtenir la forme souhaitée, la peau et les tissus nasaux sont réarrangés et les incisions sont refermées. Des incisions supplémentaires peuvent être pratiquées au niveau des crêtes naturelles au-dessus des oreilles pour modifier la taille des narines.

Attelle postopératoire

À la fin de l'opération, une compresse de gaze et une attelle thermoplastique sont placées pour maintenir et soutenir la nouvelle structure nasale pendant que les tissus commencent à cicatriser. Le tamponnement est maintenu pendant 48 heures et l'attelle pendant 1 à 2 semaines.

Chez le Dr Villaverde, nous vous aiderons à définir les meilleurs changements pour votre profil nasal, afin que les résultats de la rhinoplastie soient satisfaisants et naturels. Lors de votre première consultation avec le Dr Villaverde, nous aborderons les points suivants :

  • Vos objectifs chirurgicaux, vos attentes et le résultat souhaité.
  • Antécédents médicaux, maladies et allergies, qu’il s’agisse de médicaments ou d’autres composants.
  • L’utilisation de médicaments, de vitamines, de suppléments à base de plantes, d’alcool, de tabac et de drogues.
  • Chirurgies antérieures.
  • L’état de santé général du patient et les facteurs de risque existants seront évalués.
  • Des photographies seront prises pour le dossier médical.
  • Examen anthropométrique du visage et relation entre les différentes structures.
  • Les différentes options ou techniques de rhinoplastie seront analysées et un traitement sera recommandé pour atteindre les objectifs du patient.
  • D’autres solutions chirurgicales et non chirurgicales seront également abordées, ainsi que les résultats attendus de la rhinoplastie et les risques et complications potentiels.

Lors de la première consultation avec le Dr Villaverde, il est important de poser des questions sur les doutes éventuels. Nous vous recommandons de préparer une liste de questions et de l’apporter lors de la consultation.. Il est essentiel de comprendre tous les aspects de l’intervention pour réussir une rhinoplastie.

Rhinoplastie préopératoire

En préparation d’une chirurgie de remodelage du nez, ou rhinoplastie, ils peuvent être nécessaires :

  • Effectuer un test de laboratoire ou une évaluation médicale.
  • Arrêter de prendre certains médicaments ou adapter les médicaments que vous prenez actuellement.
  • Arrêt du tabac.
  • Évitez de prendre de l’aspirine, des anti-inflammatoires et des suppléments à base de plantes, car ils peuvent augmenter le risque de saignement.

 

Vous recevrez des instructions spécifiques concernant

  • Ce qu’il faut faire la veille et le matin de l’opération ; le type d’anesthésie utilisé pendant la rhinoplastie, les soins postopératoires et le suivi.
  • Le lieu où se déroule l’intervention.
  • Il est recommandé que quelqu’un vous accompagne à l’opération, reste avec vous la première nuit après l’opération et vous ramène chez vous, car vous ne pourrez pas conduire.

 

Période postopératoire de la rhinoplastie

Bien que le gonflement initial diminue en quelques semaines, la résorption de tout l’œdème et la cicatrisation des tissus nasaux prennent des mois, voire une année, ce qui explique que le contour et la forme définitifs du nez ne soient visibles qu’un an après l’opération. Pendant cette période, l’apparence du nez se modifie progressivement, jusqu’à ce qu’un résultat plus permanent se dessine ; le gonflement peut être fluctuant et encore plus important le matin. Ce processus sera également marqué par les caractéristiques du patient, selon qu’il a une peau fine (dans laquelle moins de liquide ou d’œdèmes s’accumuleront) ou une peau épaisse (dans laquelle une grande quantité de liquide s’accumulera et les changements seront plus longs à observer). Une fois la période d’un an écoulée, les résultats sont presque toujours permanents, même si, dans de rares cas, le cartilage peut continuer à changer de forme et à modifier les tissus environnants, ce qui affecte le résultat final au fil du temps.

 

Pendant la période postopératoire immédiate, on vous expliquera comment prendre soin de la zone opérée, le traitement et les instructions à suivre, les facteurs à prendre en compte en ce qui concerne la zone opérée et votre état de santé général, et quand revenir au cabinet pour les contrôles et les visites ultérieures. Une fois rentré chez vous, si vous présentez des symptômes anormaux (douleurs intenses, fièvre, difficultés respiratoires, fatigue extrême, rythme cardiaque inhabituel ou douleurs thoraciques), contactez immédiatement votre chirurgien.

Il est important de suivre les instructions du chirurgien concernant le soin de vos plaies chirurgicales à tout moment, car c’est la clé du succès de l’opération. Les incisions pratiquées ne doivent pas être exposées à des forces, des tractions, des abrasions ou des mouvements excessifs pendant la période de cicatrisation afin de favoriser la cicatrisation la plus favorable possible et d’éviter les perturbations à ce niveau.

Normalement, vous devrez porter une attelle nasale pendant une à deux semaines. Selon le type de rhinoplastie et d’intervention, le chirurgien recommandera un type de prise en charge spécifique. Dans le cas d’un pansement nasal, il est généralement retiré au bout de 1 à 2 jours, et dans le cas de points de suture, il est généralement retiré au bout de 5 à 7 jours.

Les activités normales peuvent être reprises dans un délai de 1 à 2 semaines, en fonction de la technique utilisée et des besoins individuels de chaque patient.

Candidats à la rhinoplastie

En général, un bon candidat pour cette chirurgie est une personne qui :

  • En bonne santé physique.
  • Il souhaite améliorer la forme de son nez, qui le gêne et l’inquiète.
  • Il a des attentes réalistes quant aux résultats de l’intervention.
  • Il ne fume pas ou, du moins, il arrêtera de fumer lorsque le chirurgien le lui demandera.
  • La croissance de son visage et de ses structures faciales est terminée.

La rhinoplastie, comme toute autre intervention de chirurgie esthétique, est un choix personnel. La personne qui envisage une rhinoplastie doit donc prendre la décision pour elle-même, et non pour satisfaire les souhaits de quelqu’un d’autre ou pour essayer de se conformer à une image idéale stéréotypée. Il appartient à chacun d’évaluer si les avantages qu’il obtiendra correspondent à ses attentes, et d’être conscient des risques et des complications possibles de la rhinoplastie.

Risques liés à la rhinoplastie et informations sur la sécurité.

La décision de recourir à la chirurgie esthétique est extrêmement personnelle. Chaque personne doit décider si les bénéfices escomptés répondent à ses attentes et si les risques et les complications potentielles sont acceptables. Le chirurgien plasticien expliquera en détail les risques associés à l’intervention, et le patient sera invité à signer un formulaire de consentement éclairé afin de s’assurer qu’il comprend bien l’intervention et tous les risques ou complications potentiels.

Les risques de la rhinoplastie sont les suivants : risque de complications anesthésiques, de saignement ou d’hématome par rupture de petits vaisseaux du nez, d’infection, d’anomalie de cicatrisation, de déhiscence de la plaie opératoire, d’altération de la sensibilité (douleur, engourdissement, etc.), de perforation de la cloison nasale (bien que cette complication soit rare, elle est possible et nécessiterait une nouvelle intervention chirurgicale pour réparer la cloison nasale).), perforation de la cloison nasale (bien qu’il s’agisse d’une complication rare, elle est possible et nécessiterait une nouvelle intervention chirurgicale pour réparer la cloison, bien que parfois le défaut soit permanent), altérations de la respiration, aspect nasal insatisfaisant, asymétrie nasale, gonflement, œdème nasal et altérations de la coloration, irrégularités du contour de la peau, extrusion des sutures à travers la peau de manière à ce qu’elles soient visibles ou qu’elles provoquent une irritation, possibilité d’une nouvelle intervention chirurgicale. Lors d’interventions chirurgicales de longue durée, des complications cardiaques et/ou pulmonaires peuvent survenir, qui peuvent être dues à la formation de caillots sanguins dans le système veineux (thrombose veineuse).

Tous ces risques doivent être discutés avant de signer le formulaire de consentement éclairé. Il est donc important que le patient pose au chirurgien plasticien autant de questions qu’il le juge nécessaire.

La pratique de la médecine et de la chirurgie n’est pas une science exacte, car même si de bons résultats sont attendus, il n’y a aucune garantie. Dans certains cas, il n’est pas possible d’obtenir des résultats optimaux avec une seule intervention chirurgicale et une autre intervention peut être nécessaire pour obtenir le résultat esthétique souhaité.

Prenez un rendez-vous sans engagement.